Shinkyu : la médecine traditionnelle Japonaise

médecine traditionnelle japonaise médecine japonaise

Source image : Pixabay

La Médecine Traditionnelle Japonaise (MTJ) est appelée Shinkyu au Japon. Moins connue en Occident que la médecine chinoise, elle est pourtant tout autant utile. La MTJ a des points communs avec la médecine traditionnelle chinoise (MTC), mais elle a également des différences. En médecine Japonaise on parle notamment du Ki, du massage traditionnelle Amma et de la technique Sotai. Mais que sont ces pratiques et quels bienfaits apportent-elles ? Quels sont les principes de la Médecine Traditionnelle Japonaise ? A qui s’adresse cette médecine holistique ?

Qu’est-ce que la médecine traditionnelle japonaise ?

La Médecine Traditionnelle Japonaise (MTJ) associe des pratiques manuelles telles que le Shiatsu, l’acupuncture ou le massage traditionnel Amma, à une approche préventive pour la santé (soin par les plantes, sensibilisation à l’alimentation, etc). La MTJ a pour but de stimuler les fonctions naturelles de l’organisme afin de déclencher le processus d’auto-guérison. La Médecine Traditionnelle Japonaise est reconnue pour soulager de nombreux troubles. Elle aide à réguler les déséquilibres en favorisant une bonne circulation de l’énergie dans l’organisme. Culturellement, la MTJ repose principalement sur la vision taoïste.

Quels sont les principes de la Médecine Traditionnelle Japonaise ?

Plusieurs principes fondamentaux représentent la médecine Shinkyu.

  • Tout d’abord, le Ki (principe fondamental formant et animant l’univers et la vie) est caractérisé par le fait que le corps et l’esprit sont indissociables.
  • Le In et Yo illustrent 2 étapes d’un mouvement cyclique à la source des manifestations dans l’univers et considère que chaque élément est à la fois lui-même et son contraire.
  • Tout comme en médecine chinoise, la médecine japonaise prend en compte les 5 éléments que sont le métal, le bois, l’eau, le feu et la terre. Chaque élément fait référence à certains organes, parties du corps, émotions, etc.
  • La médecine Japonaise reconnaît le principe d’unicité avec toute chose et tout être vivant, ainsi que la globalité de l’être humain (corps et esprit).

Quelles pratiques sont utilisées en médecine Japonaise ?

diététique japonaise médecine traditionnelle japonaise
Source image : Pixabay

Les techniques manuelles de la médecine traditionnelle japonaise sont le Anma massage, le Shiatsu et Sotai. La MTJ utilise aussi les techniques d’acupuncture avec des aiguilles invasives pourvues d’un tube guide. En médecine japonaise traditionnelle, on pratique également des techniques de moxibustion qui consistent en la combustion d’un coton d’armoise de façon indirecte ou directe. Enfin, la diététique japonaise propose des traitements préventifs et curatifs à base de plantes spécifiques.

A qui s’adresse la Médecine Japonaise Traditionnelle (Shinkyu) ?

Toute personne qui le souhaite peut consulter un praticien en Médecine Japonaise Traditionnelle. Cette médecine ancestrale peut s’avérer utile pour traiter des troubles du sommeil, le stress, les addictions comme le tabac ou encore en cas de maux de dos. Elle peut également soulager les problèmes de digestion, les douleurs liées aux règles ou accompagner les personnes dans la perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.